La bataille de Dunkerque : 26 mai-4 juin 1940, comment l’armée française a sauvé l’Angleterre

Présentation de l’éditeur

Mai 1940. Les armées alliées sont prises en étau au nord de la ligne Boulogne-Sedan et contraintes de se replier vers Dunkerque, où 400 000 hommes s’entassent dans l’espoir de s’échapper par la mer. Estimant la bataille perdue, le gouvernement britannique lance l’opération Dynamo : le rembarquement des troupes débute le 26 mai 1940, Winston Churchill est alors certain que seul un nombre réduit d’hommes sera sauvé. Pourtant, au prix de très lourdes pertes, les soldats français contiennent les Allemands dans les faubourgs de la ville et luttent pied à pied afin de couvrir les opérations de rembarquement. Au total, ce sont près de 348 000 combattants alliés qui sont évacués sous le feu incessant des bombardements ennemis. Côté anglais, c’est un incroyable succès ; côté allemand, une occasion manquée de terrasser la Grande-Bretagne dès 1940. C’est à la résistance acharnée de l’armée française que l’on doit la réussite du rembarquement de plus de 240 000 soldats britanniques, qui permit à l’Angleterre de poursuivre la guerre contre l’Allemagne nazie. Telle est la thèse de cet ouvrage qui, à l’appui d’archives et de témoignages, balaie les clichés les plus éculés sur cette bataille et rend un hommage tardif mais mérité aux combattants français de 1940.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/articlesbay/public_html/wp-content/themes/fashify/template-parts/content-single.php on line 56

Leave a Reply